Archives de janvier, 2013

Couverture Conseils d'amie à la clientèle

Synopsis :

Cette fois, Anna Sam passe de l’autre côté.
Ce n’est plus son expérience de caissière qu’elle nous raconte, mais son expérience de cliente dans les grandes surfaces. Saura-t-elle déjouer tous les pièges que nous tendent les responsables de rayons ? Parviendra-t-elle à faire son choix entre les 101 variétés de yaourts nature ? Et quand son caddie entrera en collision avec celui d’une honnête ménagère qui ne demandait rien à personne, pourra-t-elle s’en sortir sans appeler les pompiers ? Elle est bien placée, elle, pour nous donner des conseils d’amie et pour nous aider dans le monde déroutant de la grande consommation.
Avec le même humour qui a fait le succès des Tribulations d’une caissière, avec le même sens de l’observation, elle nous fournit le guide indispensable de l’acheteur en grande surface.

Mon avis :

J’ai découvert Anna Sam via son premier roman les tribulations d’une caissière, petites chroniques croustillantes sur la vie d’une caissière. J’avais pris plaisir à lire ce livre comme j’ai pu vous l’écrire dans ma chronique.

Pour ce second opus, grande deception !!! peut-être que mon attente était trop grande, allez savoir. Anna Sam a choisi  cette fois-ci d’écrire des articles du point de vue des clients et de leur façon de consommer. C’était plat et sans grand intérêt. On a plus l’impression qu’on l’a forcé à écrire une suite que par envie. Je sais qu’elle a fait ensuite une sorte d’anthologie sur des chroniques venant de différents blogs. Franchement, après ce livre, ça me donne pas du tout envie de le lire.

Niveau écriture, pas de souci à se faire : aussi plate que les » histoirettes » racontées.

Bref, un livre sans saveur.

Challenge : aucun

Publicités

Couverture Les tribulations d'une caissière

Synopsis:

Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d’une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ?
Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. À tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s’appelle Anna Sam, qu’elle est titulaire d’une licence de lettres et qu’elle n’a pas les yeux dans la poche de sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre.

Mon avis:

J’avais entendu parler de ce livre à cause du film « tribulation d’une caissière ». Je n’ai pas eu l’occasion de le voir mais bon, à la place j’ai lu le livre :).

Si vous ne savez pas quoi faire un soir, vous pouvez vous lancer dans ce livre qui se lit rapidement (moins d’un soir). C’est l’histoire d’une jeune diplomée en lettres moderne qui a trouvé un travail de caissière. Vu que ce n’est pas l’emploi qu’elle rêvait, elle se met à écrire sur son blog des histoires sur son quotidien. Un jour de chance, un journaliste fait un article sur son blog et ses chroniques rigolotes… et voilà, la machine lancée. Dans ce livre, on retrouve quelques chroniques de son blog ainsi que des chroniques inédites. Un second tome a été publié, je l’ai lu aussi. Je vous ferai une chronique plus tard.

Niveau écriture, très facile à lire, plein d’humour… après, ce n’est pas une histoire. C’est plein de petits miroirs sur la vie et les gens.

Bref, plaisant, facile à lire en moins d’une soirée. En gros, on peut y aller sans trop d’inquiétude.

Challenge : aucun