Archives de la catégorie ‘LIVRE’

Couverture Conseils d'amie à la clientèle

Synopsis :

Cette fois, Anna Sam passe de l’autre côté.
Ce n’est plus son expérience de caissière qu’elle nous raconte, mais son expérience de cliente dans les grandes surfaces. Saura-t-elle déjouer tous les pièges que nous tendent les responsables de rayons ? Parviendra-t-elle à faire son choix entre les 101 variétés de yaourts nature ? Et quand son caddie entrera en collision avec celui d’une honnête ménagère qui ne demandait rien à personne, pourra-t-elle s’en sortir sans appeler les pompiers ? Elle est bien placée, elle, pour nous donner des conseils d’amie et pour nous aider dans le monde déroutant de la grande consommation.
Avec le même humour qui a fait le succès des Tribulations d’une caissière, avec le même sens de l’observation, elle nous fournit le guide indispensable de l’acheteur en grande surface.

Mon avis :

J’ai découvert Anna Sam via son premier roman les tribulations d’une caissière, petites chroniques croustillantes sur la vie d’une caissière. J’avais pris plaisir à lire ce livre comme j’ai pu vous l’écrire dans ma chronique.

Pour ce second opus, grande deception !!! peut-être que mon attente était trop grande, allez savoir. Anna Sam a choisi  cette fois-ci d’écrire des articles du point de vue des clients et de leur façon de consommer. C’était plat et sans grand intérêt. On a plus l’impression qu’on l’a forcé à écrire une suite que par envie. Je sais qu’elle a fait ensuite une sorte d’anthologie sur des chroniques venant de différents blogs. Franchement, après ce livre, ça me donne pas du tout envie de le lire.

Niveau écriture, pas de souci à se faire : aussi plate que les » histoirettes » racontées.

Bref, un livre sans saveur.

Challenge : aucun

Publicités

Couverture Les tribulations d'une caissière

Synopsis:

Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d’une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ?
Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. À tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s’appelle Anna Sam, qu’elle est titulaire d’une licence de lettres et qu’elle n’a pas les yeux dans la poche de sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre.

Mon avis:

J’avais entendu parler de ce livre à cause du film « tribulation d’une caissière ». Je n’ai pas eu l’occasion de le voir mais bon, à la place j’ai lu le livre :).

Si vous ne savez pas quoi faire un soir, vous pouvez vous lancer dans ce livre qui se lit rapidement (moins d’un soir). C’est l’histoire d’une jeune diplomée en lettres moderne qui a trouvé un travail de caissière. Vu que ce n’est pas l’emploi qu’elle rêvait, elle se met à écrire sur son blog des histoires sur son quotidien. Un jour de chance, un journaliste fait un article sur son blog et ses chroniques rigolotes… et voilà, la machine lancée. Dans ce livre, on retrouve quelques chroniques de son blog ainsi que des chroniques inédites. Un second tome a été publié, je l’ai lu aussi. Je vous ferai une chronique plus tard.

Niveau écriture, très facile à lire, plein d’humour… après, ce n’est pas une histoire. C’est plein de petits miroirs sur la vie et les gens.

Bref, plaisant, facile à lire en moins d’une soirée. En gros, on peut y aller sans trop d’inquiétude.

Challenge : aucun

Couverture Le Cycle de l'homme, tome 1 : Les Arcanes du chaos Editions Pocket (Thriller) 2008

Synopsis :

Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu’il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée.
Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d’une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu’au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre.
Qui n’a jamais rêvé de tout savoir sur l’assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l’histoire n’était que manipulation ? Quand le diable s’en mêle, la terreur ne fait que commencer.

Mon avis :

ça faisait un petit moment que je souhaitais lire un livre de Maxime Chattam. Dans la bibliothèque, les arcanes du chaos trainaient depuis un moment. Et me voilà donc, entrain de le lire.

Au début, l’histoire me plait bien. Il y a de l’action. Les personnages sont sympathiques. On n’a pas le temps de s’ennuyer. Au bout d’un moment, l’histoire devient vraiment trop rocambolesque pour moi… et toute cette théorie du complot sur des puissants qui nous dirigent comme des patins, j’avoue que ce n’est pas ce qui me plait le plus. Bref, je trouve que le début était bien mais que l’histoire s’essouffle au bout d’un moment. D’ailleurs, j’ai même sauté certains passages où on nous parlait complot, complot et encore complot.

Niveau écriture, ça peut aller. Pas bien difficile à lire

Bref, j’ai moyennement aimé. Il parait en plus que ça fait partie d’une sorte de trilogie (peut-être que je les lirai un jour, va savoir). Pour le moment,  j’ai un autre livre du même auteur dans ma PAL. Je verrai bien si celui-là me plait plus.

Challenge : Aucun

Couverture La Vampire, tome 1 : La Promesse

Synopsis:

Je m’appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d’un formidable appétit de vivre.
J’ai de superbes cheveux blonds et des yeux d’un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse.
Il n’y a qu’un petit problème… On me donne 18ans, mais j’en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce.
Et, parfois, je me sens terriblement seule… Surtout quand un mystérieux ennemi me traque sans relâche, déterminé à me détruire.

Mon avis :

Voilà un petit livre qui était depuis un moment dans le fond de ma biblio… Je me suis dite :  » tiens, voilà un livre vite à lire… » et ni une ni deux, c’est parti pour la lecture.

Tout d’abord, cette histoire fait partie d’une série de 6 tomes il semblerait. Elle n’est pas compliquée. Une vampire très vieille veut se protéger de son créateur et aussi protéger ses amis. Le thème est bateau mais il est bien mené. Seul bémol pour les âmes sensibles est peut-être la présence de descriptions assez dégeu avec des morceaux de cervelles écrasées ou encore des muscles écorchés à vif. Après niveau écriture, c’est très simple. D’un côté, c’est normal. Il me semble que ça fait partie de la bit-lit jeunesse.

Bref, moi j’ai pris plaisir à lire ce livre. Si un jour, je tombe sur la suite, je la lirai avec plaisir.

Challenge :

https://bookstvandco.files.wordpress.com/2012/12/challengetropmortel.jpg?w=244

Soif d’amour de Linda Lael Miller

Publié: décembre 18, 2012 dans LIVRE

Couverture Soif d'amour

Synopsis:

Même réfugiée au fin fond du Connecticut, ils ont retrouvé sa trace ! Depuis qu’elle a dénoncé son patron au FBI, Neely Wallace est traquée sans relâche par les tueurs de la Mafia. Toutefois, ce n’est pas ce qui la préoccupe. Elle est bien davantage troublée par un homme étrange, rencontré le soir d’Halloween. Adrian Tremayne vit seul, dans une demeure cernée par les bois. Neely éprouve d’étranges sensations en sa présence et, avec ses longs cheveux noirs, il semble venu d’un autre temps. Adrian, lui, renaît. Cette jeune femme le sauvera peut-être, car nul mortel ne peut imaginer la solitude d’un vampire…

Mon avis:

J’ai lu ce livre il y a quelques mois… et je n’ai pas grand chose à en dire , à part DECEPTION !!!! J’ai trouvé l’histoire sans aucun intéret et ça m’a pas franchement aidé à le terminer.

Comme il me semble que ça fait partie de la collection Harlequin, c’est une histoire d’amour entre une femme et un homme vampire. Ce vampire a le don surprenant de pouvoir se téléporter n’importe où et à n’importe quel siècle… j’ai beaucoup de mal avec cette idée qui pour moi, créer quelques choses d’illogique tout de suite. Je me dis : « et si, il tue une personne important, l’histoire ne serait plus pareil… » bref, ça me dérange beaucoup. Puis, je connais pas de légende où on parle de vampire qui peuvent se promener où ils veulent et quand ils veulent en un claquement de doigts

Maintenant, passons à la demoiselle en détresse. La pauvrette n’a pas de chance non plus : elle doit se cacher dans un tout petit et riquiqui village des USA car elle a déterré un scandale politico-financier et est poursuivie par des tueurs. Et comme elle a vraiment pas de bol, elle va tomber folle amoureuse d’un vampire téléporteur le soir d’halloween de surcroit. De cet amour passionné va naître une histoire rocambolesque (et pas qu’un peu car plus tiré par les cheveux on a du mal).

Niveau écriture, vous pouvez vous y jeter à corps perdu : aucune difficulté mais vraiment aucune.

Bref, un livre sans intérêt réel qui risque de vous faire perdre de l’argent si vous devez l’acheter. Un conseil : faites-le vous prêter si après cette chronique, vous avez toujours envie de le lire.

Challenge : aucun

Le combat d’hiver de Jean-claude Mourlevat

Publié: décembre 10, 2012 dans LIVRE

Le Combat d'hiver

SYNOPSIS :

Orphelins ignorant leurs origines et élevés dans des pensionnats aux règles drastiques, Hélène et Milena tout comme Bartomoleus et Milos n’ont guère de liberté en dehors de leurs visites bi-annuelles au village des consoleuses. Informés par une lettre mystérieuse que leurs parents, opposants au pouvoir actuel, ont été éliminés, ils décident de s’enfuir. La poursuite qui débute alors ne leur laisse guère de répit mais armés de courage, ils ne renoncent pas et découvrent peu à peu de nombreux alliés désireux de les voir reprendre le combat de leurs parents.

Mon avis :

Voici un auteur que j’aimerais vous faire découvrir : Jean-claude Mourlevat. C’est un auteur français… ce qui est encore mieux. Il écrit beaucoup pour la jeunesse dans le domaine du fantastique. Mais, je trouve que ces romans peuvent très bien être lus par des adultes car on a des univers très construits qui amènent à réfléchir.

Dans ce roman, le thème principal est la violence, le crime, l’horreur. Des enfants sont enfermés dans une internat qui donne l’impression d’une prison. Ils vont tout faire pour redevenir libre et être à nouveau heureux. Franchement, en commençant la lecture de ce roman, je savais déjà qu’il ne fallait que personne ne me dérange car je suis rentrée dans cet univers de plein pied. Je l’ai lu en moins d’une journée car je voulais savoir si Jean-Claude Mourlevat réservait un sort funeste à ses personnages ou pas. (Remarque : Si vous n’aimez pas voir des protagonistes mourir, ne lisez pas cet auteur : il en tue un ou deux de temps à autre 😉 ).

Niveau écriture /styliste, rien à dire : facile à lire mais envoutante.

Les personnages, quand à eux, sont très caractéristiques : les gentils sont attachants et les méchants sont remplis de haine et de cruauté. J’ai remarqué que chez cet auteur, il n’y a pas de gris : ou le personnage est tout blanc et vous lui donnerez tout sans concession; ou il est noir et vous souhaiteriez le voir périr dans les flammes de l’enfer.

En bref, je conseille ce roman que j’ai beaucoup aimé et apprécié. Je ferai surement d’autres articles sur des livres de Mourlevat car j’ai eu l’occasion de le croiser à d’autres reprises.

Challenge : Aucun

Uglies de Scott Westerfeld

Publié: décembre 4, 2012 dans LIVRE
Tags:, , ,

Couverture de Uglies, Tome 1

SYNOPSIS :

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s’apprête à subir l’opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n’aura plus qu’une préoccupation, s’amuser… Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l’entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu’un secret d’État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?

MON AVIS

Ce livre est une jolie découverte. L’histoire est simple mais efficace. Des personnes aux physiques communs appelées les uglies souhaitent devenir beaux. Pour cela, ils doivent attendre leurs 16 ans et passer sur le billard pour devenir des pretties, soit des personnes aux physiques parfaits selon les codes de cette époque…

Mais la beauté ne fait pas tout. Certains personnages l’ont bien compris et vont essayer de l’inculquer aux autres. Le personnage principal, Tally, est attachant. Malgré ces doutes, elle sait faire les bons choix.

Niveau écriture, il n’y a aucune difficulté. Vous avez une traduction simple. Pas besoin d’un dico… d’un côté, c’est beaucoup plus plaisant que de relire plusieurs fois une même phrase pour comprendre le sens.

Bref, si vous voulez passer un moment sans prise de tête, alors lisez Uglies de scott westerfeld. Moi, en tout cas, je lirai la suite avec plaisir désormais 🙂

Challenge :

https://i2.wp.com/1.bp.blogspot.com/-9P1AM1dWXrc/Tl_eG6WpVHI/AAAAAAAACCc/l968-2YFMe4/s1600/PAL2.jpg